Banque & Assurance

La vision de Didier Zeitoun

Didier Zeitoun

Associé
Banque / Assurance

La Banque commerciale se réinvente, les Marchés Financiers se régulent et l’Assurance s’émancipe

Expertise :

- Direction Générale d’entreprise
- Marchés Financiers, Banque de détail
- Pilotage de Projets de transformation SI et organisationnelle

Parcours :

- 15 ans de Conseil en Organisation (Accenture, Altis, Odyssée, Magellan Consulting)
- 5 ans dans les Services Informatiques (Atos Origin) avec une démarche fortement entrepreneuriale

QUI SOMMES-NOUS ?

Banque, Marchés et Assurances ont
accéléré leur mue contrôlée

Depuis la crise financière de 2008, les Banques ont entamé une évolution pour certaines, une révolution pour d’autres … Elles ont ajusté la panoplie de leurs activités de Marchés, voire arrêté certaines activités trop à risque, renforcé leurs contrôles et accéléré leurs adaptations réglementaires. Toutes sont en train d’adapter leur fonctionnement pour une meilleure efficacité opérationnelle contrôlée. Les Banques et les Assureurs ont également décidé d’investir sur le Capital Humain.

Grand vainqueur de la crise, la Banque de détail, peu consommatrice de fonds propres, génératrice de liquidités court terme et au PNB très stable, doit désormais résoudre la difficulté de développer une relation avec un client qui ne passe plus à l’agence pour ses opérations courantes et qui sait faire jouer la compétition sur les prix et les taux. Les activités spécialisées (crédit bail, leasing, crédit consommation, …) sont revenues au centre des préoccupations Marketing.

Pour l’assurance au sens propre la crise s’est traduit par un ajustement des placements. L’évolution des C5 et C6 de la Place sont significatifs en ce sens. Les assureurs, dans une situation comparable aux banques de détail, peuvent exploiter l’émergence de nouveaux risques pour développer leur catalogue de services, par exemple avec la dépendance.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Les Banques et les Assureurs doivent se réinventer en interne comme en externe …

Dans la Banque de Détail, les offres bancaires vont se simplifier, les smartphones, téléphones portables et autres tablettes vont envahir nos usages sur les Moyens de Paiement. De nouveaux entrants vont arriver … Pourquoi pas Amazon, Google ou Facebook dans la Banque de détail ?

L’agence, concept un moment condamné, doit être repensée en termes de centre de services et/ou de distribution tant du point de vue marketing que du point de vue des compétences des collaborateurs en charge de la relation clientèle.

Dans les Marchés Financiers, la régulation va être omniprésente, les infrastructures de Marchés se consolider et les opérateurs se globaliser encore plus. La structuration capitalistique des activités reste un des enjeux majeurs des acteurs pour équilibrer les aspirations des créatifs et des vendeurs, la sécurité des opérations au-delà du simple droit en place, la consommation de fonds propres induite et les attentes des actionnaires.

Les assureurs ont une opportunité exceptionnelle : construire la réponse à de nouveaux risques pour les particuliers comme pour les entreprises. Les atouts pour réussir : un réseau de proximité stable et bien ancré, une expérience d’actuariat pour innover, un cadre législatif à construire, des produits bancaires à proposer …

La transformation a commencé ! Pour réussir, les acteurs vont innover, s’appuyer sur les Nouvelles Technologies et créer de nouveaux usages. La transformation sera lente, efficace, et gagnante.

 

CHAMPS D’INTERVENTION

Marketing et Distribution Bancaire & Assurance

  • Lancement de nouveaux Produits Bancassurance
  • Nouveaux modes de distribution

Moyens de Paiement innovants

  • Paiements sans contact
  • SEPA

Réglementation prudentielle & Contrôle permanent

  • Bâle 2, la passerelle vers la conformité à Bâle 3
  • Solvency 2
  • Contrôle Permanent

Activités bancaires spécialisées

  • Crédit Bail
  • Affacturage

Activités de Marchés

  • Marchés Réglementés en Europe : T2S, …
  • Marchés OTC